3 conseils sur l’intégration suite aux fusions et acquisitions

/, Corps professoral, Diplômés, Infolettre, Module/3 conseils sur l’intégration suite aux fusions et acquisitions

Intéressé par les fusions et acquisitions? Participez à notre événement Panel EMBA sur les Fusions et acquisition le 30 octobre 2017, 18h à HEC Montréal. 

La phase d’intégration qui suit les fusions et acquisitions est cruciale au succès d’une transaction et c’est souvent où les choses se compliquent.  Voici trois grands conseils sur la phase d’intégration qui suit les fusions et acquisitions mis en lumière par trois experts, pendant le module Analytical Mindset de l’EMBA.

Intégrer des personnes et non des entreprises

Hébert_LouisLors d’une intégration, il faut absolument se rappeler que bien que les objectifs soient ceux de l’entreprise, l’intégration est une affaire de personnes, d’humains, rappelle Louis Hébert, codirecteur de l’EMBA, professeur titulaire à HEC Montréal et expert en management, alliances stratégiques, fusions et acquisitions. Quand on intègre, on n’intègre pas des compagnies, on intègre des personnes. Il faut s’assurer d’aller chercher leur collaboration avec l’entreprise. La mobilisation passe par le regroupement des différentes équipes et employés autour d’un but commun. Pour ce faire, il faut établir des objectifs clairs et s’assurer que les employés fassent de ces objectifs, les leurs. La communication est alors la clé, car pour que les gens collaborent réellement, ils doivent comprendre la vision, la logique et l’objectif derrière l’intégration.

Prendre sa place dans la tour de contrôle

Chantal-Thibodeau_optChantal Thibodeau (EMBA 2011) est Integration Manager chez CGI. Quand CGI a fait l’acquisition de Logica, elle a participé à l’intégration d’équipes TI autour du monde. Elle a partagé une analogie fort pertinente entre intégrations et « Flight book » ou « Plan de vol », en aviation.

La première étape d’intégration, selon elle, est d’expliquer clairement le nouveau plan de vol aux différents pilotes (unités d’affaires ou équipes). Puis, il faut savoir laisser les pilotes prendre le contrôle de leurs appareils et prendre place dans la tour de contrôle. Prendre ce recul permet d’obtenir une vue d’ensemble et d’être en mesure d’aider les différents pilotes en gardant une certaine distance. Il est alors possible de guider les pilotes, jusqu’à l’atterrissage, afin qu’ils se rendent à la destination fixée dans le plan de vol.  Il est important de prendre place dans la tour de contrôle, non seulement pour obtenir une vue d’ensemble, mais aussi pour que les pilotes sachent qu’ils sont responsables et ressentent la confiance que vous avez en eux.

Chasser le négativisme et voir les opportunités

Harvey_Francis_optLa communication interne, suite aux acquisitions, connaît souvent certaines ratées au sein de la compagnie acquise, ce qui laisse planer un doute quant à l’avenir des employés et de l’organisation dans l’ensemble. Ces lacunes communicationnelles entraînent souvent un climat de négativisme et un lot de critiques et de rumeurs.

Francis Harvey (EMBA 2012) a fait carrière dans le domaine pharmaceutique avant de, récemment, devenir responsable du développement d’affaires et des affaires légales pour Taxelco. Pendant ses années dans l’industrie pharmaceutique il a vécu plusieurs acquisitions, l’entreprise où il travaillait ayant changé de mains quelques fois. Il met en garde tous les employés dans cette situation: «Ne vous laissez pas aller au pessimisme». Au contraire, il recommande à chaque individu de chasser le négativisme en faisant preuve de force de caractère et de détermination, car pendant la phase d’intégration, la vie continue, et chacun a des tâches à accomplir, aux delà de celles reliées à l’intégration. Francis va même plus loin et soutient que, peu importe son propre avenir dans la compagnie, il est gagnant de rester ouvert aux opportunités créées par une intégration. Pour lui, l’intégration, c’est aussi une occasion unique de rencontrer des gens d’une même industrie, qui occupent des postes semblables au sien, et d’ainsi approfondir son réseau.

Ne manquez pas notre panel sur le sujet le 30 octobre prochain:

2018-09-21T09:51:46+00:00