4 raisons pour lesquels l’EMBA a décidé de mettre sur pied un club Toastmasters

/, EMBA 2010, EMBA 2011, EMBA 2013, EMBA 2014, EMBA 2015, EMBA 2016, EMBA 2017, EMBA 2018, Infolettre, Michel Filion, Nouvelles et réussites, Participants actuels/4 raisons pour lesquels l’EMBA a décidé de mettre sur pied un club Toastmasters

«On peut être formé par les meilleurs spécialistes de la communication, lire tous les livres sur le sujet et regarder les meilleurs orateurs en action, mais si on veut s’améliorer, il faut surtout s’exercer », affirme Michel Filion. «C’est ce sur quoi Toastmasters met l’emphase».

Suite aux suggestions des participants et diplômés, l’EMBA McGill-HEC Montréal a ajouté un nouveau volet axé sur comment communiquer pour avoir un impact au programme. Au début de février, un pas de plus a été franchi, avec le lancement du Club Toastmasters  EMBA McGill-HEC Montréal ouvert aux participants du programme, mais aussi, aux diplômés.

Voici quatre raisons pour lesquelles l’EMBA McGill-HEC Montréal a décidé de lancer ce club :

1. Maîtriser l’art de parler devant public – un incontournable pour les leaders d’aujourd’hui

Une grande partie du travail d’un gestionnaire consiste à communiquer. Être capable de communiquer efficacement aide les gestionnaires à gagner en crédibilité, à rassembler et engager leurs équipes, à véhiculer les objectifs et les attentes de l’organisation efficacement, à éviter la confusion et à désamorcer les situations problématiques, entre autres choses.

2. Un programme qui a fait ses preuves

Toastmasters International (TMI) est une association à but non lucratif internationale, dont l’objectif est d’aider ses membres à améliorer leurs compétences en matière de communication et de leadership par la prise de parole en public. Depuis 1924, Toastmasters aide des personnes, aux parcours différents, à devenir des orateurs plus confiants, de meilleurs communicateurs et leaders. Le programme compte plus de 345 000 membres à travers le monde.

Lors des séances de Toastmasters, tous ont un rôle à jouer. Certains participants performent un discours préparé de 5 à 7 minutes. D’autres sont invités à improviser une prise de parole d’une à deux minutes, sur un sujet imposé, sans préparation ni temps de réflexion. Enfin, d’autres encore, les évaluent. Chaque rôle permet de développer certaines compétences, mais surtout, de s’exercer à prendre la parole.

3. Des piliers importants

Michel Filion, directeur du recrutement de l’EMBA McGill-HEC Montréal a été initié à Toastmasters en 2014 et  a été champion oratoire Toastmasters au Québec 2016. Il connaît donc très bien les clubs Toastmasters et a géré la mise sur pied du club de l’EMBA. En effet, le lancement d’un club requiert une expertise et une bonne connaissance de ce programme.

L’EMBA McGill-HEC Montréal a aussi la chance de pouvoir compter sur des gens qui serviront de piliers et de mentors dans son nouveau club : Davender Gupta, «Distinguished Toastmasters» qui a lui-même lancé un club pour les entrepreneurs montréalais, Isabelle Valois et Indu Krishnamruthy, membres Toastmasters.

4. Donner encore plus de force au réseau de l’EMBA

Avec plus de 300 diplômés et participants, la communauté de l’EMBA McGill-HEC Montréal est un réseau fort composé de leaders d’industries différentes. La création d’un club qui réunit tous ces gens de cohortes différentes permet de renforcer les liens entre les membres de la communauté de l’EMBA.

Le fait que tous aient vécu l’expérience de l’EMBA et aient des références communes permettra certainement de rapidement créer un climat propice à l’échange et à la confiance, un environnement axé sur le support et une atmosphère positive et agréable pour développer ses compétences de communication.

2018-09-21T09:51:32+00:00