Les diplômés-entrepreneurs de l’EMBA McGill-HEC Montréal se démarquent!

/, Entrepreneur, Nouvelles et réussites/Les diplômés-entrepreneurs de l’EMBA McGill-HEC Montréal se démarquent!

Chaque cohorte de l’EMBA McGill-HEC Montréal est unique. Toutefois, un des éléments communs de chacune des 12 cohortes de l’EMBA est la présence d’entrepreneurs dans la classe.

Les entrepreneurs choisissent l’EMBA pour apprendre à faire les choses autrement au contact de professeurs de haut niveau et de collègue de classe provenant de plusieurs industries différentes, mais aussi, de type d’organisations différentes.

L’EMBA permet à l’entrepreneur aguerri de se mettre au défi, de revoir son modèle d’affaires, de mettre en pratique les enseignements faits en classe directement dans l’entreprise, de devenir un meilleur leader, de mieux comprendre l’environnement d’affaires, etc.

À lire sur TopMBA.com : Can an EMBA Help an Entrepreneur?

L’EMBA est fier du succès de ses diplômés. Voici d’ailleurs plusieurs nouvelles récentes qui concernent les succès des diplômés-entrepreneurs du programme.

 

Atypic – Pascal Lépine (EMBA 2011)

Leaders de la croissance 2019 – Actualité |  Globe and Mail

À partir d’une idée, ils ont créé des produits, des services, des emplois. Découvrez les étoiles de l’entrepreneuriat québécois dans notre palmarès des entreprises dont le chiffre d’affaires a explosé au cours des dernières années.

Pascal Lépine a fondé Atypic alors qu’il n’avait que 300 dollars — et un baccalauréat en littérature française — dans les poches.

Agence de services-conseils pour le secteur caritatif, Atypic se classe au 21e rang avec une croissance de 233 %.

 

Dept of GOOD – Joey Adler (EMBA 2014)

“Technology without democracy could destroy us” Joey Adler (article publié dans Affaires internationales au Féminin)

She has been named among Canada’s 100 most influential women. Joey Adler grew up in Montreal, she was CEO of Diesel Canada and she is known for her international philanthropic work, for her efforts to highlight the role of women in society, and for promoting the ethical and social use of innovation, new technologies and artificial intelligence:  “we have to act against the use of technology used to create negativity in the world. That’s my concern right now.”

 

École Nationale de l’humour – Louise Richer (EMBA 2016)

L’humour, outil de gestion indispensable (article publié dans La Presse) 

À 61 ans, Louise Richer a décidé de s’inscrire au programme très exigeant de l’EMBA McGill HEC. Au terme des deux années de formation immersive réservée aux cadres et gestionnaires, la directrice générale et fondatrice de l’École nationale de l’humour a produit un mémoire de maîtrise qui démontre comment l’humour est un vecteur d’humanisation du milieu de travail et à quel point le rire est devenu plus que jamais un outil de gestion indispensable.

Louise Richer est la fondatrice de l’École Nationale de l’humour.

 

Emyode – Dany Chamoun (EMBA 2020)

Dany Chamoun, a current participant of the McGill-HEC Montréal EMBA program, is co-CEO of Emyode.

Growth 500: The Complete Ranking of Canada’s Fastest-Growing Companies – Canadian Business

In many ways, the companies on the 2019 Growth 500 ranking of Canada’s Fastest-Growing Companies are diverse: they represent a vast array of industries, regions and size. But in one variable they are firmly united: each has demonstrated aggressive—often, exponential—revenue growth. Get to know this year’s cohort of entrepreneurial superstars.

Emyode is ranked 311th with a 5 year revenue growth rate of 238%.

 

Groupe Germain Hôtels – Marie-Pier Germain (EMBA 2016)

Diriger une entreprise et s’épanouir comme mère : Les défis de la conciliation famille-travail chez les femmes entrepreneurs (article publié dans La Gazette des femmes)

Impliquée dans l’entreprise familiale avant même d’avoir 10 ans, Marie Pier Germain en retient beaucoup d’aspects positifs. C’est sa mère, Christiane Germain, qui a fondé le Groupe Germain Hôtels. « Ça m’a permis de côtoyer plein de gens que je n’aurais pas connus autrement. Ça m’a donc appris à socialiser très jeune. »

Aujourd’hui directrice des opérations pour le Groupe, Marie Pier reconnaît que c’est un défi de taille d’être à la fois mère et entrepreneure. Elle ajoute du même souffle que pour le relever, il faut tenter de trouver un équilibre à moyen terme.


HumanITas – Abdo Shabah (EMBA 2013)

Drones humanitaires à l’Émission Découverte de Radio-Canada

Des groupes de dizaines de drones sont entrainés pour épauler les organismes d’aide humanitaire. Un seul pilote suffirait à contrôler ces essaims de drones intelligents qui pourraient cartographier les zones sinistrées, rétablir les télécommunications entre les groupes de secouristes et voire même identifier les édifices et routes endommagés ou retrouver les survivants.

 

InnoveLab – Marie-Josée Lareau (EMBA 2012)

ETA : un nouveau jeu pourrait transformer le milieu du travail tel qu’on le connaît (publié dans le Grenier aux nouvelles)

Afin de se donner une chance de décrocher, ne serait-ce que quelques minutes, dans un environnement de travail qui nous demande d’être toujours à notre capacité maximale et nous obligent à rester connectés, VIBRANT et InnoveLab lancent le jeu de cartes ETA, comprenant 52 cartes qui permettra d’aller collectivement vers la pleine conscience au travail. Le défi ? Amener à réfléchir sur une transformation de la culture d’entreprise à l’interne qui permettra aux employés d’être plus épanouis et motivés au travail. C’est le concept même du mindfulness : activer son plein potentiel par le biais de la pleine conscience.

 

Restaurants Bloom et LOV – Dominic Bujold (EMBA 2013)

Changer le monde, une bouchée à la fois! (publié dans HEC MAG)

 « Malgré tous mes succès, je m’étais toujours senti comme un imposteur dans le milieu des affaires, reconnaît-il. J’avais toujours eu le sentiment qu’il me manquait un diplôme. Alors, quand j’ai été admis à ce programme en raison de mon expérience, ce fut un grand jour pour moi. Cette formation m’a confirmé que j’avais du flair et que je faisais instinctivement les bonnes choses, mais elle m’a aussi donné les bons outils pour mieux structurer mes futurs projets. »

What’s on the menu at Lov, the first Toronto location of Montreal’s popular plant-based restaurant (published on Torontolife.com) 

The menu is mostly vegan takes on comfort food. Although items like mac-and-cheese, burgers and poutine sound like cheat-day indulgences, the Lov team puts a healthy spin on just about every plate.

Manger des sushis sans poisson au Bloom (publié dans Voir.ca)

Parlant de tendance, c’est le fondateur des restaurants LOV, Dominic Bujold, qui est derrière le concept du Bloom. Il s’est notamment associé avec le chef Christian Manuel Ventura, qui a quant à lui fondé Sushi Momo. Si Dominic Bujold est aussi à la tête de Sushi Shop, il avait cette fois envie d’un menu végétalien, tout en gardant les techniques et les saveurs des sushis.

Bloom, ou la prochaine génération de sushis (publié dans La Presse)

C’est le bébé de Dominic Bujold, celui qui nous a donné les restaurants de cuisine botanique Lov. Sushi Bloom a ouvert ses portes jeudi rue Saint-Paul Ouest, dans le Vieux-Montréal, dans un superbe écrin dominé par les couleurs et matériaux naturels, création de la designer Jacinthe Piotte.

 

Spiria – Stéphane Rouleau (EMBA 2013)

Growth 500: The Complete Ranking of Canada’s Fastest-Growing Companies – Canadian Business

In many ways, the companies on the 2019 Growth 500 ranking of Canada’s Fastest-Growing Companies are diverse: they represent a vast array of industries, regions and size. But in one variable they are firmly united: each has demonstrated aggressive—often, exponential—revenue growth. Get to know this year’s cohort of entrepreneurial superstars.

Spiria is ranked 425th, and appears on the list for the 8th consecutive year with a 5 year revenue growth rate of 133%.

Leaders de la croissance 2019 – Actualité |  Globe and Mail

À partir d’une idée, ils ont créé des produits, des services, des emplois. Découvrez les étoiles de l’entrepreneuriat québécois dans notre palmarès des entreprises dont le chiffre d’affaires a explosé au cours des dernières années.

Spiria se classe au 46e rang.

 

UEAT – Martin Lafrance (EMBA 2015)

Commandes en ligne: grand succès pour un restaurant de Cap-Rouge (publié dans Le Soleil)

Un million de dollars de ventes en ligne pour le restaurant Sushibox via la plateforme UEAT, un record pour l’entreprise de la FoodTech de Québec.

2019-11-25T11:35:40+00:00