Joey_Adler_optUn récent article paru dans le Globe and Mail relate les différents changements dans la vie de Joey Adler, diplômée de l’EMBA McGill-HEC Montréal en 2015.

Bien que, lorsque Joey a entrepris le programme EMBA, en 2012, elle avait déjà reçu un doctorat honorifique en droit de l’Université Concordia pour son entreprise et son travail philanthropique, Joey pense tout de même que l’EMBA est un programme qui a changé sa vie pour toujours. « Au cours de l’EMBA, j’ai réalisé que je voulais faire autre chose », a-t-elle expliqué au Globe and Mail. « Je ne voulais plus faire des affaires n’ayant pas une composante sociale. » Et c’est exactement ce qu’elle a fait.

Joey, a pris sa retraite en tant que présidente et chef de la direction de Diesel Canada, au début de 2015. Elle a choisi de travailler à temps plein comme entrepreneur social et philanthrope avec la fondation qu’elle a fondée en 2003, OneXOne. Elle poursuit également son rôle de conseillère municipale de l’Estérel.

En 2013, elle a fondé Industrial Revolution II (IRII), une usine de fabrication de vêtements éco-environnementale de Port-au-Prince qui investit 50 pour cent de ses profits dans ses travailleurs, leurs familles et la communauté locale.

En 2015, Joey a participé au défi « Live Below the Line » pour amasser des fonds pour les personnes vivant dans la pauvreté. Elle a vécu une semaine avec seulement 1,75 $ par jour pour sa nourriture et a passé quelque temps à vivre dans les rues de Toronto.

Ce sont quelques-uns des importants changements de la vie de Joey qui ont eu un réel impact sur la vie des autres. Malgré toutes ses activités, Joey dit qu’elle ne travaille pas, car elle dit que « Si vous aimez ce que vous faites, vous ne travaillerez pas. »

Lire l’article complet dans le Globe and Mail.