Corps professoral

/Corps professoral

AISNET nomme Alain Pinsonneault comme chercheur en TI le plus productif au monde en 2016

Alain Pinsonneault, codirecteur de l’EMBA McGill-HEC Montréal et professeur à la Faculté de gestion Desautels de l’Université McGill, a été nommé au premier rang du classement 2016 sur la productivité des chercheurs en Technologie de l’information de  l’Association for Information Systems (AISNET). Chaque année l’AISNET met sur pied ce classement de la productivité des chercheurs en Technologies de l’information dans le monde basé sur un score pondéré du nombre d’articles et du nombre d’auteurs pour chaque article, entre autres choses. En effet, en 2016, Alain a publié quatre articles dans les deux meilleures revues scientifiques du domaine – MIS Quarterly and Information Systems Research : FREE VERSUS FOR-A-FEE: THE IMPACT OF A PAYWALL ON THE PATTERN AND EFFECTIVENESS OF WORD-OF-MOUTH VIA SOCIAL MEDIA A TEMPORALLY SITUATED SELF-AGENCY THEORY OF INFORMATION TECHNOLOGY REINVENTION THE EVOLUTION OF AN ICT PLATFORM-ENABLED ECOSYSTEM FOR POVERTY ALLEVIATION: THE CASE OF EKUTIR Designing Promotion Ladders to Mitigate Turnover of IT Professionals

Louise St-Pierre nommée à la présidence du CA du Domaine Forget

Louise St-Pierre, marraine de la cohorte actuelle de l’EMBA McGill-HEC Montréal et membre du Conseil consultatif de l’EMBA est nommée à la présidence du conseil d’administration du Domaine Forget. Le Domaine Forget est un centre artistique actif depuis 1978 à Saint-Irénée au Québec. Sa mission est de «favoriser le développement des talents par une formation de haut niveau dans les arts d'interprétation, de présenter des concerts et des spectacles de grande qualité, d'être un lieu d'expression pour les arts visuels, d'offrir au public une expérience distinctive sur son site et de constituer dans la région de Charlevoix un pôle artistique reconnu internationalement». En savoir plus sur Louise St-Pierre et son rôle à l’EMBA. 

Alain Pinsonneault recevra l’Ordre national du Québec

Le 22 juin prochain, Alain Pinsonneault, codirecteur de l’EMBA McGill-HEC Montréal depuis sa création, sera nommé Chevalier de l’Ordre national du Québec par le premier ministre du Québec, Philippe Couillard. L’Ordre national du Québec est la plus prestigieuse reconnaissance décernée par l’État québécois à ses citoyens. Alain recevra cet honneur en reconnaissance de sa contribution exceptionnelle à la réputation du Québec à l'échelle internationale grâce à ses recherches, son apport à faire de McGill et de Montréal des leaders mondiaux dans le domaine des technologies de l’information et la création d'un programme d’EMBA unique, bilingue, de classe mondiale rassemblant deux grandes universités Montréalaises - HEC Montréal et l'Université McGill, qui a des répercussions importantes sur les gestionnaires et les organisations du Québec et d’ailleurs. Dans le communiqué de presse officiel de l’Ordre national du Québec, le premier ministre a souligné : « L’Ordre national du Québec nous permet encore cette année de mettre en lumière le parcours et les réalisations de Québécoises et Québécois d’exception. Je ressens un immense sentiment de fierté devant tant de talent et d’engagement citoyen. Chacune de ces femmes et chacun de ces hommes de qualité sont des figures dominantes dans leur sphère d’activité respective. Il m’apparaît tout à fait approprié et même nécessaire que nous leur exprimions notre reconnaissance en soulignant ainsi leur apport à l’avancement de notre société. » La cérémonie de remise des insignes se déroulera à la salle du Conseil législatif de l’hôtel du Parlement le 22 juin prochain et sera diffusée à la télévision et sur internet : Sur le Canal de l’Assemblée nationale (sur illico poste 176, au câble normal poste 11) et sur le site web de l’Assemblée nationale - en direct le mercredi 22 juin à [...]

juin 16th, 2016|Corps professoral, Nouvelles|0 commentaire

3 conseils sur l’intégration suite aux fusions et acquisitions

Intéressé par les fusions et acquisitions? Participez à notre événement Panel EMBA sur les Fusions et acquisition le 30 octobre 2017, 18h à HEC Montréal.  La phase d'intégration qui suit les fusions et acquisitions est cruciale au succès d'une transaction et c'est souvent où les choses se compliquent.  Voici trois grands conseils sur la phase d’intégration qui suit les fusions et acquisitions mis en lumière par trois experts, pendant le module Analytical Mindset de l’EMBA. Intégrer des personnes et non des entreprises Lors d’une intégration, il faut absolument se rappeler que bien que les objectifs soient ceux de l’entreprise, l’intégration est une affaire de personnes, d’humains, rappelle Louis Hébert, codirecteur de l’EMBA, professeur titulaire à HEC Montréal et expert en management, alliances stratégiques, fusions et acquisitions. Quand on intègre, on n’intègre pas des compagnies, on intègre des personnes. Il faut s’assurer d’aller chercher leur collaboration avec l’entreprise. La mobilisation passe par le regroupement des différentes équipes et employés autour d’un but commun. Pour ce faire, il faut établir des objectifs clairs et s’assurer que les employés fassent de ces objectifs, les leurs. La communication est alors la clé, car pour que les gens collaborent réellement, ils doivent comprendre la vision, la logique et l’objectif derrière l’intégration. Prendre sa place dans la tour de contrôle Chantal Thibodeau (EMBA 2011) est Integration Manager chez CGI. Quand CGI a fait l'acquisition de Logica, elle a participé à l’intégration d’équipes TI autour du monde. Elle a partagé une analogie fort pertinente entre intégrations et « Flight book » ou « Plan de vol », en aviation. La première étape d’intégration, selon elle, est d’expliquer clairement le nouveau plan de vol aux différents pilotes (unités d’affaires ou équipes). Puis, il faut savoir laisser les pilotes [...]

Les professeurs Henry Mintzberg (McGill) et Yves Pigneur (HEC Montréal) honorés par Thinkers50

Deux professeurs qui enseignent dans le programme d’Executive MBA de McGill-HEC Montréal ont reçu des prix à Thinker50.

décembre 11th, 2015|Corps professoral, Nouvelles|0 commentaire

Nos professeurs se démarquent lors de la remise des Prix de recherche et de pédagogie 2015 de HEC Montréal

Chaque année HEC Montréal récompense l’excellence de son personnel enseignant de par l’attribution des Prix de recherche et de pédagogie de l’École. Cette année, plusieurs professeurs de l’EMBA McGill-HEC Montréal, se sont démarqué.

décembre 11th, 2015|Corps professoral, Infolettre, Nouvelles|0 commentaire

Louis Hébert est nommé directeur du MBA de HEC Montréal

Louis Hébert, codirecteur de l’EMBA McGill-HEC Montréal, a récemment été nommé au poste de directeur du programme de MBA de HEC Montréal. Il continuera d’assumer ses responsabilités de co-directeur du programme d’EMBA McGill-HEC Montréal. Cette nomination prendra effet le 1er juillet 2015. Louis Hébert est professeur titulaire au Département de management de HEC Montréal et codirecteur pédagogique du programme EMBA McGill – HEC Montréal depuis sa création.

L’influence des médias sociaux sur la performance d’entreprise

Quelle importance accordez-vous à la gestion des médias sociaux dans votre entreprise? Quels sont vos efforts en ce qui a trait à ces nouveaux médias? Quelle en est leur valeur pour votre organisation? Bien que les médias sociaux prennent de plus en plus d’importance dans le paysage médiatique des entreprises à travers le monde, peu de gestionnaires peuvent répondre à ces questions. Le professeur Alain Pinsonneault, codirecteur de l’EMBA McGill-HEC Montréal, et ses collègues de l’université McGill, les professeurs Sunghun Chung, Animesh Animesh et Kunsoo Han, ont contribué, grâce à un article récent, à approfondir la compréhension de l’influence des efforts « sociaux » sur la performance de l’entreprise. Voici quelques constats de l’étude pertinents pour les gestionnaires. Tout d’abord, il est primordial d’établir avec soin, la stratégie des médias sociaux de l’entreprise à court terme et à long terme. En effet, les efforts déployés dans les médias sociaux contribuent à la performance courante de l’entreprise, mais aussi, à sa performance future. D’une part, les entreprises devraient investir plus d’efforts dans les médias sociaux, et ce, autant en termes de quantité que de qualité. La quantité, mesurée par l’intensité des efforts et donc, le volume de messages publiés par l’entreprise ainsi que la qualité, mesurée par la richesse des informations contenues dans les messages et par l’importance accordée aux réponses aux consommateurs, influencent l’engagement des consommateurs envers les réseaux sociaux de l’entreprise. Cet engagement se traduit alors par des publications, des commentaires ou des « j’aime » et contribue positivement à la performance de l’entreprise. D’autre part, les entreprises devraient améliorer la richesse d’information fournie dans leurs publications sur les médias sociaux. L’étude démontre que cette richesse emmène les consommateurs à accorder plus d’attention à l’entreprise et à visiter [...]

février 27th, 2015|Corps professoral, Infolettre|0 commentaire

Alain Pinsonneault nommé à titre de «AIS Fellow»

Lors de sa conférence annuelle, l'Association pour les systèmes d’information (Association for Information Systems – AIS) a nommé le professeur Alain Pinsonneault, co-directeur de l'EMBA McGill-HEC Montréal, à titre de «AIS Fellow». Le comité de sélection a expliqué qu’il s’agit d’un honneur et d’un privilège réservé à un très petit nombre de membres de l'AIS. Ce prix est décerné en reconnaissance des précieuses contributions faites par le professeur Pinsonneault à l'AIS et à la recherche sur la gestion des systèmes d'information au cours de sa brillante carrière. Félicitations Alain!

décembre 18th, 2014|Corps professoral, Nouvelles|0 commentaire

Des changements fiscaux bons pour l’environnement ET l’économie selon le professeur Christopher Ragan

Le professeur d’économie de l’Université McGill, Christopher Ragan, qui enseignent aussi à l’EMBA McGill-HEC Montréal chaque année, a fait les manchettes à travers le pays le mois dernier avec le lancement de la Commission Écofiscale du Canada, un groupe indépendant de douze économistes déterminés à promouvoir des changements fiscaux qui seront bénéfiques à la fois pour l’économie et pour l’environnement. M. Ragan a eu l'idée de la création de cette commission et il y agira à titre de président. Le McGill Reporter, le journal pour le personnel et les professeurs de l'Université McGill, a récemment publié une retranscription d’une entrevue avec le professeur Ragan, où il explique ce qu'il espère que la Commission accomplira au cours des prochaines années. Source: McGill Reporter

décembre 10th, 2014|Corps professoral, Nouvelles|0 commentaire