Infolettre

/Infolettre

Recommandations pour un conseil d’administration efficace

Recommandations pour un conseil d’administration efficace Comment s’assurer d’avoir un conseil d’administration (CA) efficace ? Voici les recommandations de : Louise St-Pierre, ex-présidente et chef de la direction de Cogeco Connexion et présidente du conseil du Domaine Forget ; Josée Duplessis (EMBA 2016), chef de cabinet pour le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social du Canada ; Guillaume Lavoie (EMBA 2016), associé chez Lavery Avocats et membre du conseil d’administration du cabinet ; Ginette Mailhot (EMBA 2014), fondatrice de Capital Humain Plus, présidente du CA de la Corporation de Développement Économique de la MRC de Joliette et d'Anges Québec.  Décider si l’on veut réellement avoir un CA. Ginette Mailhot est une entrepreneure aguerrie. Elle est d’avis que plusieurs entrepreneurs auront toujours des réserves à mettre en place un conseil d’administration (ou un comité consultatif) dans leur organisation tout simplement parce qu’ils croient que « c’est lourd et que ça coûte cher ». Bien qu’elle reconnaisse qu’il y a une part de vérité dans cela, Ginette est convaincue que le CA est synonyme de rigueur. Travailler avec un conseil exige de la structure, ce qui peut souvent être gage d’une plus grande efficacité. Réfléchir à qui on désire comme administrateurs. Pour Louise St-Pierre, il faut se battre pour la diversité, sous toutes ses formes, celle qui est liée à l’identité de chacun. Elle note donc que puisque nous avons tous des préjugés, nous devons nous’assurer qu’ils n’influencent pas nos choix. Selon Ginette Mailhot, les gens de l’externe de notre entreprise sont très importants. Ils peuvent être particulièrement utiles pour aider l’entreprise là où l’expertise peut manquer à l’interne. Elle recommande donc d’oser demander aux gens qui ont énormément d’expertise, aux gens qu’on admire. [...]

octobre 18th, 2017|Diplômés, Infolettre, Nouvelles|0 commentaire

4 raisons pour lesquels l’EMBA a décidé de mettre sur pied un club Toastmasters

«On peut être formé par les meilleurs spécialistes de la communication, lire tous les livres sur le sujet et regarder les meilleurs orateurs en action, mais si on veut s'améliorer, il faut surtout s'exercer », affirme Michel Filion. «C’est ce sur quoi Toastmasters met l’emphase». Suite aux suggestions des participants et diplômés, l’EMBA McGill-HEC Montréal a ajouté un nouveau volet axé sur comment communiquer pour avoir un impact au programme. Au début de février, un pas de plus a été franchi, avec le lancement du Club Toastmasters  EMBA McGill-HEC Montréal ouvert aux participants du programme, mais aussi, aux diplômés. Voici quatre raisons pour lesquelles l’EMBA McGill-HEC Montréal a décidé de lancer ce club : 1. Maîtriser l'art de parler devant public - un incontournable pour les leaders d'aujourd'hui Une grande partie du travail d'un gestionnaire consiste à communiquer. Être capable de communiquer efficacement aide les gestionnaires à gagner en crédibilité, à rassembler et engager leurs équipes, à véhiculer les objectifs et les attentes de l’organisation efficacement, à éviter la confusion et à désamorcer les situations problématiques, entre autres choses. 2. Un programme qui a fait ses preuves Toastmasters International (TMI) est une association à but non lucratif internationale, dont l’objectif est d’aider ses membres à améliorer leurs compétences en matière de communication et de leadership par la prise de parole en public. Depuis 1924, Toastmasters aide des personnes, aux parcours différents, à devenir des orateurs plus confiants, de meilleurs communicateurs et leaders. Le programme compte plus de 345 000 membres à travers le monde. Lors des séances de Toastmasters, tous ont un rôle à jouer. Certains participants performent un discours préparé de 5 à 7 minutes. D’autres sont invités à improviser une prise de parole d’une [...]

Apprendre à être un mentor inspirant grâce à Louise St-Pierre

Les leaders et gestionnaires d’expérience sont parfois appelés à jouer le rôle de mentor auprès de jeunes, mais aussi, auprès d’autres gestionnaires comme le font les parrains et marraines de l’EMBA McGill-HEC Montréal. En effet, chaque cohorte est chapeautée par la présence d’un leader qui vient partager son expérience avec le groupe. La cohorte qui a débuté le programme en septembre dernier, est parrainée par la présidente sortante de Cogeco Connexion, Louise St-Pierre. Voici 4 conseils pour être un mentor inspirant, tout comme Louise St-Pierre.

novembre 23rd, 2016|Infolettre|0 commentaire

La gestion dans un OBNL et la gestion dans l’Arctique: 4 grandes leçons pour tous les gestionnaires

This year’s McGill-HEC Montréal Executive MBA scholarship recipients presented what it is like to do business in their respective environments to their classmates. Leanne Bayer, the Executive Director of West Island Community Shares (WICS), spoke about her extensive experience in the non-profit sector and particularly of her ten years in Burundi, where she arrived shortly after the end of the civil war. Jason Annahatak, Director of the Kativik School Board, Post-Secondary Student Services, spoke about Nunavik and the Inuit culture and way-of-life, sharing advice on how to do business in the Arctic.

Quoi de neuf à l’EMBA? Automne 2016

Après chaque module, à la fin du programme, et même quand ils sont diplômés, nous sondons notre communauté EMBA afin de maintenir le niveau de qualité et la pertinence du programme d’années en années. C’est pourquoi nous modifions et ajoutons des éléments au curriculum annuellement. Voici un aperçu de ce qui a été ajouté au cours de la dernière année.

novembre 22nd, 2016|Infolettre, Nouvelles|0 commentaire

Claire Hayek (EMBA 2015) mène WSP Montréal «Vers le vert»

Au cours des deux dernières années, Claire Hayek (EMBA 2015), Directrice de projet -  Environnement chez WSP, a réussi à faire du siège social montréalais de WSP un espace de vie plus durable, plus «écolo», grâce à son projet «Vers le vert». Claire a lancé ce projet, dans le cadre du «projet de changement» de l’EMBA McGill-HEC Montréal, un projet individuel qui s’échelonne sur tout le programme et pendant lequel les participants doivent mettre en place un changement concret dans leur organisation, observer les résultats et en tirer des leçons. L’initiative de Claire a cependant fait du chemin et son projet, inspiré du Sustainability Mindset de l’EMBA, un module sur le développement durable, est devenu un projet d’entreprise auquel de nombreux collègues se sont joint. Le projet «Vers le vert» est une réelle histoire à succès et voici quelques éléments qui ont su le mener à sa réussite. Obtenir l’appui et miser sur la collaboration Claire a rapidement pris conscience que la communication était la clé dans un projet qui peut influencer le quotidien d’un grand nombre d’employés. Elle a donc pris le temps de parler avec plusieurs intervenants dans l’entreprise, des membres du comité de développement durable au vice-président national environnement, et des directeurs de l’approvisionnement, aux chefs d’étage, jusqu’au président de WSP. Avant de mettre les changements qu’elle avait en tête en place, les employés ont été invités à voter sur son projet. Ce vote positif a donné confiance à Claire et ses collaborateurs, a concrétisé l’appui des employés envers le projet et a ainsi donné plus de légitimité au programme «Vers le vert». Claire a su s’entourer de bénévoles qui partagent sa vision d’un environnement de travail plus vert. Elle a même obtenu [...]

août 24th, 2016|Diplômés, EMBA 2015, Infolettre, Nouvelles|0 commentaire

3 conseils sur l’intégration suite aux fusions et acquisitions

Intéressé par les fusions et acquisitions? Participez à notre événement Panel EMBA sur les Fusions et acquisition le 30 octobre 2017, 18h à HEC Montréal.  La phase d'intégration qui suit les fusions et acquisitions est cruciale au succès d'une transaction et c'est souvent où les choses se compliquent.  Voici trois grands conseils sur la phase d’intégration qui suit les fusions et acquisitions mis en lumière par trois experts, pendant le module Analytical Mindset de l’EMBA. Intégrer des personnes et non des entreprises Lors d’une intégration, il faut absolument se rappeler que bien que les objectifs soient ceux de l’entreprise, l’intégration est une affaire de personnes, d’humains, rappelle Louis Hébert, codirecteur de l’EMBA, professeur titulaire à HEC Montréal et expert en management, alliances stratégiques, fusions et acquisitions. Quand on intègre, on n’intègre pas des compagnies, on intègre des personnes. Il faut s’assurer d’aller chercher leur collaboration avec l’entreprise. La mobilisation passe par le regroupement des différentes équipes et employés autour d’un but commun. Pour ce faire, il faut établir des objectifs clairs et s’assurer que les employés fassent de ces objectifs, les leurs. La communication est alors la clé, car pour que les gens collaborent réellement, ils doivent comprendre la vision, la logique et l’objectif derrière l’intégration. Prendre sa place dans la tour de contrôle Chantal Thibodeau (EMBA 2011) est Integration Manager chez CGI. Quand CGI a fait l'acquisition de Logica, elle a participé à l’intégration d’équipes TI autour du monde. Elle a partagé une analogie fort pertinente entre intégrations et « Flight book » ou « Plan de vol », en aviation. La première étape d’intégration, selon elle, est d’expliquer clairement le nouveau plan de vol aux différents pilotes (unités d’affaires ou équipes). Puis, il faut savoir laisser les pilotes [...]

Joey Adler (EMBA 2014) – De la mode aux barres protéinées

Photo Credit: Keven Ellwood Joey Adler est une philanthrope, a dirigé Diesel Canada Inc. pendant plusieurs années, est diplômée de l’EMBA McGill-HEC Montréal, et elle a récemment ajouté une autre corde à son arc en devenant la PDG de Carve Bar, un nouveau produit alimentaire inspiré des surfeurs californiens lancé en mars dernier. Elle est un réel exemple d’entrepreneur qui ne se limite pas à une industrie et qui sait suivre son instinct! «J’ai goûté à la barre. Je ne pouvais pas croire à quel point c’était bon. Au-delà de cela, la passion de ce jeune homme [Scott Long, le fondateur] était ahurissante. J’ai été une entrepreneur toute ma vie, je sais reconnaître un passionné quand j’en vois un», dit Joey Adler, dans un article du magazine en ligne CRAVE. «Vous connaissez le dicton : je l'ai tellement aimé que j'y aie investis? C'est vraiment ce qui s’est passé.» Même si le nom Carve fait référence à une philosophie de vie, ainsi qu'une technique de surf, nous reconnaissons beaucoup Joey dans ce nom: «En tant qu’humain, ce que nous faisons chaque jour c’est de tailler notre propre chemin - trying to carve our own path», explique-t-elle. Joey n'a pas laissé son côté philanthrope de côté en se lançant dans ce nouveau défi, au contraire, elle l’a intégrer à philosophie de Carve; maintenant, lorsqu’on achète en ligne une barre Carve, on peut choisir d'ajouter un don au fonds de Colin Cook, un surfeur qui a perdu sa jambe dans une attaque de requin, et qui amasse des fonds afin de pouvoir surfer à nouveau, avec une prothèse. La société a également créé le "Dozen Baker", un concept qui permet de donner une barre Carve à [...]

avril 15th, 2016|Diplômés, Entrepreneur, Infolettre, Nouvelles|0 commentaire

Nos professeurs se démarquent lors de la remise des Prix de recherche et de pédagogie 2015 de HEC Montréal

Chaque année HEC Montréal récompense l’excellence de son personnel enseignant de par l’attribution des Prix de recherche et de pédagogie de l’École. Cette année, plusieurs professeurs de l’EMBA McGill-HEC Montréal, se sont démarqué.

décembre 11th, 2015|Corps professoral, Infolettre, Nouvelles|0 commentaire

Les 5 « P » de la croissance selon Robert Dutton

Passion, plan, personnes, profit et persévérance. Plutôt que les 4 «P» du marketing, Robert Dutton nous a présenté ses 5 «P» de la croissance entrepreneuriale.

décembre 10th, 2015|Diplômés, Entrepreneur, Infolettre, Nouvelles|0 commentaire