« Une opportunité est survenue pour le poste de directeur général peu après le début du programme – j’ai donc choisi de saisir l’opportunité de mes cours débutants à l’EMBA afin de donner le coup d’envol à mon expérience à titre de nouveau directeur général. » – Freddy Sollein-Messanvi

Nous avons posé quelques questions à nos diplômés.

Voici les réponses de notre participant Freddy Sollen-Messanvi, Directeur général, marchés d’Afrique de l’Ouest et Centrale, British American Tobacco.

Décrivez-vous en 25 mots ou moins

Gestionnaire d’entreprise ayant un esprit collaboratif et souhaitant avoir un impact positif sur son entourage. Je me conduis en fonction de mes principes et valeurs et je suis un polyglotte.

Avez-vous effectué un changement professionnel pendant l’EMBA?

Oui, du début du programme, j’étais le directeur des affaires légales et externes.

Pourquoi? Une opportunité est survenue pour le poste de directeur général peu après le début du programme – j’ai donc choisi de saisir l’opportunité de mes cours débutants à l’EMBA afin de donner le coup d’envol à mon expérience à titre de nouveau directeur général.

De quels accomplissements académiques et extracurriculaires effectués pendant votre EMBA êtes-vous particulièrement fier?

  • Le ‘New Business Challenge’ lors duquel mon équipe et moi-même avons eu une idée d’affaires suite à laquelle nous avons développé un plan d’affaires étoffé.
  • Le ‘Process improvement project’ par le biais duquel j’ai pu découvrir l’univers méconnu de la transformation alimentaire et visiter une usine manufacturière et, sur la base de nos observations lors de la visite d’usine, mon équipe et moi avons pu proposer de nouvelles opportunités d’amélioration des processus et de la productivité.

De quel accomplissement êtes-vous le plus fier dans votre parcours professionnel?

Le plus récent est le redressement de l’entreprise sur un marché identifié dans mon giron d’affaires, qui a conduit à une augmentation de 40 % de la rentabilité dans l’année qui a suivi mon entrée en fonction en tant que directeur général.

Quel fut votre cours préféré de l’EMBA et quelle fut le plus grand apprentissage que celui-ci vous a apporté?

Le Reflective Mindset.

En apprenant à mieux me connaître, à identifier mon style de leadership et les aspects à exploiter, j’ai pu améliorer mon approche et cela a eu un impact sur la façon dont je dirige mon équipe et travaille avec mes pairs et mes leaders dans mon nouveau rôle.

Pourquoi avez-vous choisi l’EMBA de McGill-HEC Montréal?

Par le biais de mes recherches personnelles ainsi que par un participant d’une cohorte précédente, le programme me fut chaudement recommandé. Le bilinguisme du programme fut également un aspect ayant contribué à ma motivation envers ce programme.

Qu’avez-vous le plus apprécié de votre expérience en général?

La qualité du réseau de personnes que j’ai pu rencontrer par l’entremise du programme, ainsi que l’ambiance globale et la culture positive instiguée par le programme qui en est une de support, tant de la part du personnel de soutien administratif du programme que de la part de mes pairs, d’autant plus dans le contexte sans précédent de la COVID-19.

Quelle fut la plus grande leçon tirée du programme et comment l’avez-vous appliqué dans votre travail

Améliorer ma façon d’être un leader et mon approche lorsqu’en mode ‘collaboration’. J’ai appris à apprécier mon style de gestion personnel et à l’exploiter davantage.

Partagez une histoire vécue lors de votre expérience au sein de l’EMBA lorsque vous avez dû gérer votre vie professionnelle et personnelle avec votre réalité étudiante.

En tant qu’étudiant à l’étranger, ma participation au programme impliquait un voyage sur trois continents et un important décalage horaire (4-5 heures) afin de participer aux séances en classe chaque mois avant les restrictions imposées par la COVID-19. Malgré les restrictions, j’ai tout de même dû conjuguer mon nouveau rôle, mes études et ma vie personnelle jusqu’à la toute fin du programme. Bien que cela fut fort exigeant et intense, ce fut une expérience tout à fait gratifiante.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui considère embarquer dans le programme?

Je leur dirais de faire confiance au processus, de garder un esprit ouvert, et d’amorcer l’expérience avec une volonté de partager et recevoir des connaissances et expériences.

Quel est, selon vous, le plus grand mythe à propos d’un retour à l’école?

Que lorsqu’on a dépassé un certain âge et une étape dans sa carrière, il n’y a plus grand-chose à apprendre à l’école – quoi de plus faux!

Quel est votre ultime but à long terme en carrière?

Avec les connaissances acquises lors de l’EMBA, j’aspire à développer des opportunités plus pratiques en tant que directeur général d’expérience au sein de mon entreprise. J’aimerais aussi, un jour, lancer mon propre projet d’entreprise.