Il y a un an, la critique culinaire de Montreal Gazette, Lesley Chesterman, a déclaré que la pizzeria No 900 servait la meilleure pizza à Montréal. Un petit coup de pouce qui a sans doute bien servi la pizzeria, fondée par Dominic Bujold, diplômé de l’EMBA McGill-HEC Montréal en 2013 et fondateur de Sushi Shop, ainsi que par son partenaire, le pizzaiolo Alexandre Brunet. En effet, ils ouvriront, sous peu, trois nouvelles franchises à l’hôtel Marriott, sur la rue Peel à Montréal, au Faubourg Boisbriand et à Québec.

Un article récent dans Eater Montréal explique comment Dominic semble maintenant développer Pizzeria No 900, selon le même modèle que Sushi Shop :

Bujold a vendu sa chaîne Sushi Shop à  Stanley Ma’s juggernaut MTY Food Group en 2006 pour plusieurs millions. L’histoire suggère donc que l’homme d’affaires ait des plans similaires pour No 900: établir une forte notoriété de la marque, faire une expansion rapide grâce à un modèle de franchises, et gagner une part significative du marché québécois des restaurants de type «prêt-à-manger». Les futurs franchisés peuvent s’attendre à investir 200 000$ pour un restaurant No 900. Messieurs Bujold et Brunet ont par ailleurs des plans au-delà de la belle province. En effet, le duo a annoncé, dès le commencement de leur partenariat, quand No 900 n’était qu’un «food truck» et qu’un seul point de vente: “Nos objectifs ne se limitent pas au Québec. C’est un concept exceptionnel que nous pourrions amener à l’échelle mondiale.” (Lire l’article complet – en anglais).

Nous soupçonnons toutefois que Dominic ait apporté quelques améliorations à son modèle d’affaires puisque, entre la vente de Sushi Shop et la mise sur pied de Pizzeria 900, Dominic a complété l’EMBA de McGill et HEC Montréal où il a pu échanger des idées et apprendre de ses 37 collègues de classe, eux-mêmes leaders de différentes industries, et de professeurs renommés de l’EMBA.

En effet, Dominic, lui-même, nous a confié que «l’EMBA m’a donné tous les outils nécessaires pour positionner ma Pizzeria napolitaine dans une industrie saturée.  Je me suis servi  de tous les modules du programme, mais plus particulièrement : du module de value création, de collaboration et les cours sur la négociation. Pour moi, ces apprentissages et l’EMBA n’ont pas de prix».

no900-bujold-dominic_opt

Dominic Bujold et Alexandre Brunet | Crédit photo: Pizzeria No 900